Comptabilité Générale:
comptabilité Générale
Les mécanismes de la comptabilité Générale:
Généralités:
Le Bilan:

Comptabilité Générale :

Comptabilité Générale:

comptabilité générale

La comptabilité est définie comme un processus de suivi et d'enregistrement des variations en quantités ou en valeur que les transactions et opérations effectuées impriment sur le montant ou sur la consistance du patrimoine de l'entreprise; c'est un système de traitement de l'information financière permettant de rassembler, de suivre et d'enregistrer, en unité monétaire, les opérations de l'entreprise en vue d'obtenir les documents de synthèse utilisables et interprétables pour les dirigeants de l'entreprise et pour les tiers afin de leur faciliter la prise de décision économique.

La comptabilité remonte aux origines des opérations de troc que les hommes ont commencé à effectuer depuis les époques les plus anciennes.

L'évolution du commerce et l'apparition de la monnaie ont donné naissance à des enregistrements comptables, écrits et chiffrés traduisant les recettes (encaissements) et les dépenses (décaissements) faites par les commerçants de l'époque c'était la comptabilité à partie simple .

comptabilité à partie simple

Cette technique de la comptabilité qui se limitait à l'enregistrement des dépenses et des recettes s'est avérée inadaptable à l'évolution économique et à la croissance des entreprises.

En effet, le développement des affaires dans le domaine industriel et commercial et la prolifération de l'actionnariat ont accentué le besoin de connaitre les gains ou les pertes monétaires et de distinguer entre le capital investi et les revenus générés.

Ceci a conduit à l'élaboration d'une autre technique d'enregistrement plus perfectionnée que la première, c'est la comptabilité à partie double.

La comptabilité à partie double est apparue pour la première fois en Italie au début du XV ème siècle, où il a été préconisé pour la première fois l'utilisation d'un journal et d'un grand livre qui constituent, jusqu'à ce jour deux documents comptables de base.

Plus tard, et avec l'ère de la révolution industrielle du XVIII ème siècle et la croissance de l'entreprise et des relations économiques internationales, la comptabilité ne se limite plus à la constatation des faits et des opérations effectués d'une manière purement mécanique. La comptabilité est devenue une technique qui, grace à son prodigieux succès, occupe la première place dans les techniques quantitatives de gestion. Elle est indispensable, non pas parce qu'lle est obligatoire en vertu des textes législatifs, mais parce qu'elle fournit des informations pertinentes et necessaires pour la prise de décision.

On distingue quatre principaux types de comptabilité :

  1. La comptabilité nationale :

    La comptabilité nationale est une représentation quantitative complète et cohérente de l'économie nationale . Ce type de comptabilité permet de fournir diverses informations utiles, variées et exprimées en unité monétaire sur la production, l'épargne, le revenu, la consommation, l'investissement, le financement et d'une manière générale, sur tous les aspects de la vie économique de la nation.

  2. La comptabilité analytique ou de gestion:

    La comptabilité analytique s'intéresse aux conditions de l'exploitation interne de l'entreprise et aux différentes composantes du prix de revient qui est constitessentiellement du cout de d'achat des approvisionnements, du cout de production et du cout de distribution. Ces informations ne sont généralement pas diffusées en dehors de l'entreprise.

    Ainsi, la comptabilité analytique est une technique destinée à un usage interne des dirigeants, elle leur permet de connaitre ce que coute chaque produit fabriqué et chaque opération effectuée afin de prévoir et d'orienter leurs décisions de gestion.

    Cette comptabilité a pour principale mission l'enregistrement des flux internes et la description du processus de transformation des biens et services depuis leur entrée jusqu'à leur sortie de l'entreprise.

  3. La comptabilité générale (financière ou privée) :

    La comptabilité générale se rapporte à des flux externes. Les opérations effectuées par l'entreprise, après traitements adéquats, seront traduites dans les documents et supports appropriés, destinés aux différents utilisateurs externes en vue de leur permettre d'avoir une représentation utile et instantanée de la situation de l'entreprise ainsi que de ses performances (les états financiers).

    La comptabilité financière est considérée comme étant une science sociale appliquée de part ses caractéristiques fondamentales d'objectivité, de vérifiabilité et d'utilité.

    La comptabilité générale est à dominante économique et juridique. D'une part, elle permet de mémoriser tous les flux externes (achats, ventes, règlement des dettes, encaissement des créances...) et d'autre part, de fournir au public une représentation utile de la situation de l'entité et de ses performances économiques et financières.

  4. La comptabilité budgetaire ou prévisionnelle :

    La comptabilité budgetaire est basée sur les prévisions de faits devant se produire au cours de périodes futures et a pour objet:

    - L'élaboration des plans d'action, des budgets et des programmes.
    - Le controle et l'analyse des performances par la détermination des écarts entre les réalisations et les prévisions.


©2007
Comptabilité Générale